Le 27/02/2020
Clémence Clautour

News ESS#2 – [Regards croisés] Rencontre avec Cécile Jeanne, Opti Finance

La proximité avec la société de conseil en gestion de patrimoine Opti Finance est un atout pour le pôle ESS et nous offre un interlocuteur hautement spécialisé dans notre réflexion sur les enjeux du secteur.

 

Entretien croisé entre Cyrille Baud, responsable du pôle ESS Baker Tilly STREGO et Cécile Jeanne, conseillère en gestion de patrimoine Opti Finance.

 

Rendement des placements financiers : la belle endormie de l’ESS

 

Cyrille Baud (CB) : Dans le marché émergent, protéiforme et très concurrentiel de l’ESS, quels sont les éléments différenciants de votre diagnostic ?

Cécile Jeanne (CJ) : Notre absence de liens capitalistiques avec les établissements (banques et assureurs) proposant des solutions de placement garantit notre engagement au service du seul intérêt de nos clients.

 

CB : Ce principe d’indépendance est-il suffisant ?

CJ : Non, c’est aussi notre fine expertise des marchés financiers et immobiliers qui nous a permis de construire des relations privilégiées avec nos clients depuis 30 ans.

 

CB : Donc pour vous résumer : une philosophie faite d’indépendance aux marchés et d’utilité au client.

CJ : Tout à fait ! Cela nous associe naturellement à l’économie sociale et solidaire.

 

CB : Comment ?

CJ : Sur ce marché particulièrement, notre association avec le pôle ESS de Baker Tilly STREGO nous permet d’apporter une lecture fine aux problématiques suivantes :

  • supports éligibles,
  • collégialité des décisions,
  • besoins de trésorerie à court terme,
  • rythme et nature des placements à moyen et long termes en fonction du projet (fiscalité et gestion du risque).
  •  

Notre méthode : un diagnostic affiné, la rédaction de cahiers des charges / d’appels d’offres ciblés et un suivi sur la durée.

 

CB : Depuis la crise de 2008, nous constatons des taux de placements sans risque durablement bas. Que proposez-vous ?

CJ : Il faut être capable de créer prudemment des solutions originales et diversifiées pour valoriser au mieux les liquidités de nos clients (à moyen terme, rendement constaté : 1 % / rendement visé dans le cadre de notre conseil « sur-mesure » : 2,5 à 3 %).

 

CB : Quelles sont les grandes tendances à venir ?

CJ : Pouvoir proposer des solutions d’Investissement Socialement Responsable (ISR) à nos clients en sélectionnant les meilleurs acteurs émergents, afin d’associer éthique souhaitable et profits nécessaires.

 

 

Référent ESS : Cyrille BAUD / Expert-comptable, Commissaire aux comptes 

cyrille.baud@bakertillystrego.com

Article suivant : Le chiffre du trimestre