Le 17/05/2018
Adeline

Bulletin de paie simplifié, est-ce bien clair pour vous ?

Depuis le 1er janvier 2018 le bulletin de paie simplifié est obligatoire dans toutes les entreprises. L’objectif du bulletin de paie clarifié est de le rendre plus lisible, de rendre plus compréhensible les montants des cotisations dues par les salariés et les employeurs, en tenant compte des exonérations dont ces derniers peuvent bénéficier. Il fera également apparaître le montant total des allégements de cotisations.

 

Ce qu’il faut retenir :

 

  • C’est une obligation définie par la loi
  • C’est la présentation qui change, pas le salaire : c’est un changement de forme qui n’impacte pas les modes de calcul des cotisations
  • Des cotisations regroupées en 5 grandes familles : santé, accident du travail, retraite, famille-sécurité sociale et assurance chômage
  • Quelques différences selon le statut : cadre ou non-cadre

 

Les nouveautés :

 

  • La rubrique « total versé par l’employeur qui correspond à la somme du salaire brut versé et des contributions et cotisations de l’employeur. Elle met en lumière le coût du travail
  • Les contributions employeurs rassemblées sous une seule ligne

 

Les disparitions :

 

Le nom des organismes auxquels sont versées les cotisations ainsi que leur numéro de référence ne sont plus mentionnés. Adieu Urssaf, AGFF, AGIRC…

 

Consultez le site du gouvernement pour tout comprendre de ce nouveau format.