Le 05/07/2018

Quand un artisan applique de l’enduit sur le mur d’une piscine qui fuit…

Un artisan voit l’un de ses clients lui réclamer une indemnisation, le mur d’une piscine qu’il a enduit ayant des défauts occasionnés par un problème d’étanchéité. Refus de l’artisan qui rappelle que le problème d’étanchéité du mur existait déjà avant son intervention. Et pourtant, il a tort : pourquoi ?

Mur non étanche : l’inaction est-elle sanctionnable ?

Un artisan applique de l’enduit sur le mur d’une piscine. Mais peu après, des infiltrations ont lieu à travers ce mur qui a un problème d’étanchéité.

Le client réclame alors une indemnisation de son préjudice à l’artisan, estimant que sa responsabilité est engagée…

… à tort, selon l’artisan : il rappelle que le mur avait déjà des problèmes d’étanchéité avant qu’il n’applique l’enduit. Il n’est donc pas responsable des dégâts et n’a pas à indemniser son client.

« Si » répond le juge : l’artisan a appliqué de l’enduit alors qu’il avait constaté sur le mur la présence de tâches liées aux défauts d’étanchéité, ce qui a conduit aux dégâts sur ses propres travaux. Il a donc commis une faute en engageant des travaux sur un mur non étanche et manqué à son obligation de conseil.

L’artisan est condamné à indemniser son client au titre des travaux de réfection du mur.

Source : Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 21 juin 2018, n° 17-19792

Quand un artisan applique de l’enduit sur le mur d’une piscine qui fuit… © Copyright WebLex – 2018