Le 10/03/2020

Coronavirus et gel hydroalcoolique : combien ça coûte, qui le fabrique ?

Face à la hausse du prix des flacons de gel hydroalcoolique et à la difficulté de s’en procurer, suite à la propagation du coronavirus (aussi appelé « covid-19 »), 2 mesures temporaires viennent d’être prises : l’une fixe un montant plafond des prix des flacons de gel hydroalcoolique, l’autre autorise temporairement les pharmaciens à en fabriquer…

Coronavirus et gel hydroalcoolique : combien ça coûte ?

Depuis le 7 mars, et face à la montée des prix des flacons de gel hydroalcoolique, liée au coronavirus, le Gouvernement a décidé d’encadrer temporairement leur prix, jusqu’au 31 mai 2020.

Cet encadrement des prix s’applique tout d’abord dans votre relation avec votre fournisseur. Ainsi, les prix HT auquel celui-ci peut vous vendre les flacons de gel hydroalcoolique sont les suivants :

  • au maximum 30 €/litre pour les flacons de 50 ml ;
  • au maximum 20 €/litre pour les flacons de plus de 50 ml, jusqu’à 100 ml ;
  • au maximum 10 €/litre pour les flacons de plus de 100 ml, jusqu’à 300 ml ;
  • au maximum 8 €/litre pour les flacons de plus de 300 ml.

Les prix des flacons de gel hydroalcoolique que vous pratiquez à l’égard de vos clients particuliers sont aussi encadrés. Ainsi, vos prix de vente sont désormais les suivants :

  • au maximum 2 € pour les flacons de 50 ml (soit 40 € par litre) ;
  • au maximum 3 € pour les flacons de plus de 50 ml, jusqu’à 100 ml (soit 30 € par litre) ;
  • au maximum 5 € pour les flacons de plus de 100 ml, jusqu’à 300 ml (soit 16,70 € par litre) ;
  • au maximum 15 € pour les flacons de plus de 300 ml (soit 15 € par litre).

Coronavirus et gel hydroalcoolique : qui le fabrique ?

Les solutions hydroalcooliques que l’on trouve dans les pharmacies sont normalement fabriquées par des entreprises spécialisées. Mais, face à la demande, de nombreuses pharmacies sont en rupture de stock.

C’est pourquoi ces pharmacies peuvent, jusqu’au 31 mai 2020, préparer elles-mêmes des solutions hydroalcooliques. Elles doivent le faire en respectant les conditions de préparation recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), que voici :

« Dans un récipient de contenance adaptée, introduisez le glycérol, rincez le contenant du glycérol avec une partie de l’éthanol de la préparation, ajoutez le peroxyde d’hydrogène, l’eau purifiée puis l’éthanol par petites quantités et en mélangeant après chaque ajout. Homogénéisez. Si nécessaire, complétez au volume avec de l’eau purifiée.

Répartissez immédiatement dans des flacons de plus petite contenance en vue de leur dispensation.

Les locaux de stockage doivent être équipés d’une ventilation adaptée ou d’une chambre froide.

Les solutions hydroalcooliques ne doivent pas être produites en quantité supérieure à 50 litres dans des locaux dépourvus de systèmes spécifiques ou appropriés de ventilation. »

Pour vendre ces solutions hydroalcooliques, vous devrez aussi y apposer une étiquette comportant les mentions suivantes :

  • le nom du produit : « Solution hydroalcoolique recommandée par l’Organisation mondiale de la santé pour l’antisepsie des mains » ;
  • la composition du produit : « éthanol – peroxyde d’hydrogène – glycérol » ;
  • le nom de votre pharmacie ;
  • la date de fabrication du produit ;
  • les conditions de conservations du produit : « à température ambiante (15°C à 25°C) : 2 ans à partir de la date de réalisation » ;
  • la mention : « Pour application cutanée uniquement » ;
  • la mention : « Eviter tout contact avec les yeux » ;
  • la mention : « Maintenir hors de portée des enfants » ;
  • la mention : « Liquide inflammable : tenir éloigné de la chaleur et de toute flamme » ;
  • le mode d’emploi : « Remplir la paume d’une main avec la solution et frictionner toutes les surfaces des mains jusqu’à ce que la peau soit sèche ».

Attention : préalablement à leur vente, les lots de gel devront être mis en quarantaine pendant 72 heures afin de permettre la destruction des spores éventuellement présentes dans l’alcool.

Source :

  • Décret n° 2020-197 du 5 mars 2020 relatif aux prix de vente des gels hydro-alcooliques
  • Arrêté du 6 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19

Coronavirus et gel hydroalcoolique : combien ça coûte, qui le fabrique ? © Copyright WebLex – 2020