Le 10/11/2020

Coronavirus (COVID-19) : où le virus circule-t-il ?

Des zones de circulation de la covid-19 dans le monde sont identifiées. Elles servent à justifier les mesures de mise en quarantaine ou d’isolement. Face à la propagation de la covid-19, ces zones de circulation viennent d’être modifiées…

Coronavirus (COVID-19) : extension des zones de circulation du virus !

Les mesures de mise en quarantaine, de placement et de maintien en isolement ne peuvent viser que les personnes qui, ayant séjourné au cours du mois précédent dans une zone de circulation de l’infection, entrent sur le territoire hexagonal, arrivent en Corse ou dans l’une des collectivités d’Outre-Mer.

Jusqu’au 8 novembre 2020, l’ensemble des pays du monde constituait une zone de circulation de la covid-19, à l’exception :

  • de la France ;
  • des autres Etats membres de l’Union européenne ;
  • des Etats suivants :
  • ○ Andorre ;
  • ○ Australie ;
  • ○ Canada ;
  • ○ Corée du sud ;
  • ○ Géorgie ;
  • ○ Islande ;
  • ○ Japon ;
  • ○ Lichtenstein ;
  • ○ Monaco ;
  • ○ Norvège ;
  • ○ Nouvelle-Zélande ;
  • ○ Royaume-Uni ;
  • ○ Rwanda ;
  • ○ Saint-Marin ;
  • ○ Saint-Siège ;
  • ○ Suisse ;
  • ○ Thaïlande ;
  • ○ Tunisie ;
  • ○ Uruguay.

Depuis le 9 novembre 2020, l’ensemble des pays du monde constitue une zone de circulation de la covid-19, à l’exception :

  • pour la France, des collectivités d’Outre-Mer ;
  • des Etats suivants :
  • ○ Australie ;
  • ○ Corée du sud ;
  • ○ Japon ;
  • ○ Nouvelle-Zélande ;
  • ○ Rwanda ;
  • ○ Singapour ;
  • ○ Thaïlande.

Source : Arrêté du 10 juillet 2020 identifiant les zones de circulation de l’infection du virus SARS-CoV-2

Coronavirus (COVID-19) : où le virus circule-t-il ? © Copyright WebLex – 2020