Le 24/02/2020
Baker Tilly STREGO

3 questions à Vincent Vidoudez, directeur d’Interface Transmission

L’activité Corporate Finance du groupe Baker Tilly STREGO poursuit son développement en accueillant Vincent Vidoudez à la Direction d’Interface Transmission, activité M&A de Baker Tilly STREGO.

 

L’activité Corporate Finance by Baker Tilly STREGO

 

Vincent Vidoudez participera au développement de l’expertise M&A pour la marque Baker Tilly STREGO dans le cadre des opérations de taille conséquente, ou en lien avec notre réseau international Baker Tilly. Il supervisera également la marque Interface Transmission, dans le cadre des opérations Small Cap.

 

L’activité Corporate Finance propose à nos clients trois types de prestations : le M&A (Fusion Acquisition et Ingénierie Financière), l’Evaluation d’entreprise et le Transaction Services (Buy-Side & Sell-Side Due Diligence/ Independant Business Review).

 

 

 

Vincent Vidoudez répond à nos questions

Pourquoi avez-vous rejoint Baker Tilly STREGO ?

J’ai rejoint Baker Tilly STREGO pour 3 raisons principales. Tout d’abord, pour son image de marque : Baker Tilly STREGO détient une réputation d’excellence dans les services apportés à ses clients. Ensuite, pour son positionnement géographique historique dans l’ouest de la France qui est, selon moi, très différenciant. Et enfin pour son attachement au réseau international Baker Tilly ! Ces 3 éléments réunis sont autant d’avantages sur nos concurrents directs. De plus, j’ai senti une réelle volonté du groupe de bâtir, sur l’ADN déjà existant, une belle histoire dans la fusion-acquisition. 

 

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai un parcours assez classique dans la fusion-acquisition. Je suis diplômé d’une école de commerce (EM LYON) et j’ai fait mes premières armes dans la banque d’affaires Edmond de Rothschild. Je me suis ensuite spécialisé dans les opérations de fusion-acquisition dans les domaines de la technologie chez Bryan, Garnier & Co pour enfin occuper le poste de Directeur chez Financière de Courcelles, toujours en fusion acquisition. Je suis donc un pur produit de la banque d’affaires.

 

Quels sont vos objectifs/vos ambitions au sein du groupe ?

Mon ambition est simple : bâtir sur l’existant en ayant un positionnement clair. Nous avons un maillage territorial incroyablement dense dans l’ouest de la France, et je me fais fort de le rendre attractif pour les différents acteurs financiers de la place. En bâtissant sur notre histoire, nous avons l’ambition de devenir un acteur incontournable sur le plan local, puis national. Le réseau international est également porteur de nombreuses opportunités pour l’ensemble de nos clients.